Horaire du temps des fêtes En savoir plus

Bibliothèque municipale de Rouyn-Noranda

Adultes

Biographies et Mémoires

Amy Winehouse : No limits

Pascal Louvrier

Biographie de la chanteuse décédée en 2011 à l'âge de 27 ans, célèbre pour sa voix rocailleuse mais aussi pour ses excès en tous genres. Elle se fonde sur des témoignages de proches d'A. Winehouse

Marcel Sabourin, tout écartillé

Robert Blondin

Pour toute une génération, Marcel Sabourin est - et restera - toujours Mandibule. Et pourtant, l’homme qui a incarné ce professeur à plumes incarne aussi tout un pan de l’histoire culturelle du Québec. Dans cet ouvrage, Marcel Sabourin revient sur 65 ans de carrière, depuis la Roulotte de Paul Buissonneau, en passant par des rôles marquants, en particulier au cinéma, et de grands moments de complicité artistique, non sans réfléchir aux sources profondes de son inspiration et de sa conception du métier qu’il exerce et enseigne. Ce portrait biographique laisse littéralement la parole à Sabourin, qui s’est livré comme jamais il ne l’avait fait auparavant , puis à son clan familial ainsi qu’à ses collègues et amis (Robert Lalonde, Louise Forestier, Denys Arcand, Michelle Rossignol, Julie Vincent, Yves Desgagnés, Robert Charlebois, Michel Rivard, Gilles Vigneault, Kim Yaroshevskaya, Monique Mercure et plusieurs autres), dont les confidences souvent étonnantes de vérité révèlent un être attachant mais tout en paradoxes. Le parcours de Marcel Sabourin y est décliné par thèmes qui forment, en somme, les grands chapitres de sa vie et de sa carrière. Des témoignages portés par les mots d’un homme profondément attaché à la culture québécoise et à sa langue dont il use sans complexes. Un trajet « tout écartillé », comme il l’a lui-même écrit dans la chanson popularisée par Robert Charlebois .

Mégo...

Frédéric Arnould

Les arts de la scène offrent bien souvent à leurs spectateurs la chance d’être
témoins de performances renversantes, grandioses, polies à l’excès et à
l’exécution d’apparence si facile… Pourtant, la plupart ignorent quelle quantité
d’expérience, de travail et d’abnégation exigent de tels numéros.
À travers les embûches, les crève-coeur, les surprises et les émerveillements,
Claude Lemay peut se targuer d’avoir suivi un parcours pas comme les autres.
Celui qu’on connaît désormais sous le pseudonyme de « Mégo » a accompagné,
comme chef d’orchestre, l’équipe de tournée de Céline Dion durant des
décennies.

Entre les Claude Dubois, Dalida, Lynda Lemay, Jean-Guy Moreau, Marc Labrèche,
Édith Butler, Patrice L’Écuyer, Dominique Michel, Jay Leno, Johnny Carson,
Michael Jackson…, le musicien a aussi bien joué en compagnie des plus grands
qu’il s’est donné en représentation devant eux.
Au sommet de sa carrière, il a un jour entendu George Martin, le célèbre
« cinquième » membre des Beatles, lui offrir ce compliment :
« I wish I could play piano like you… »

Debout devant ses agresseurs : le combat et le triomphe de Guylaine Lebreux

Guylaine Lebreux

Toute jeune, Guylaine Lebreux a été agressée sexuellement à répétition par plusieurs membres de sa propre famille. Depuis, ces horribles abus la hantent, car ils l'ont évidemment privée d'une enfance harmonieuse, lui ont fait perdre son innocence et son estime personnelle et ont laissé des séquelles inimaginables. Après avoir courageusement dénoncé ses agresseurs plusieurs années plus tard, la victime réussit, au terme d'interminables procédures judiciaires, à les faire mettre derrière les barreaux. Mais son combat ne se termine pas ainsi. Afin de faire entièrement la paix avec le passé, elle poursuit par la suite au civil les quatre hommes qui ont commis l'indicible.

Pourtant, maman savait...

Lisa James

A 4 ans, Lisa voit débarquer dans sa vie son beau-père. D’abord violent, il lui fait des choses dont Lisa sait qu’elles ne sont pas bien. Alertant sa mère, celle-ci reste indifférente. Douze ans plus tard, fille et mère échangent leur chambre et Lisa dort désormais avec son beau-père, avant que celui-ci ne la contraigne à habiter seule avec lui. Elle réussit heureusement à s'enfuir.

Stade 4 : Ma vie avec le cancer

Alyson Beauchesne-Lévesque

«Je suis sortie du bureau de mon spécialiste en restant de glace. Une poignée de main, un au revoir et c'était tout. C'était confirmé. BAM! Vingt-sept ans et j'ai le cancer du sein. Le CANCER DU SEIN.»

Dans ce livre tout simple, teinté d'humour et d'émotion, Alyson Beauchesne-Lévesque raconte en mots et en images la tournure que prend sa vie à partir de la découverte du diagnostic jusqu'à aujourd'hui, où elle tente de savourer chaque seconde qui passe. Une lecture qui donne espoir et qui fait découvrir le beau et le bon dissimulés même derrière les plus grandes épreuves.

Ma vie en jaune et bleu

Aurélien Rougerie | Vincent Duvivier

A. Rougerie raconte près de vingt ans de carrière au sommet du rugby français, sous les maillots de l'ASM et du XV de France, évoquant les événements marquants de ce parcours qui l'a mené jusqu'en finale de la Coupe du monde : la blessure qui a failli lui coûter la vie, l'agression de Millau, les finales perdues et gagnées, etc. Il se livre sur le poids du capitanat et la transmission aux jeunes.

Moi

René Homier-Roy | Marc-André Lussier

Depuis cinquante ans, René Homier-Roy en a été le témoin privilégié, le critique implacable, le défenseur enthousiaste. Personne n'a comme lui conquis les sommets de la presse écrite, de la télévision et de la radio, où il nous a accompagnés, conseillés, mis en garde et divertis. Pour la première fois, il a accepté de parler, de se raconter, mais surtout de raconter le monde de la culture et des médias, où il a tout vu, tout connu.

 

 

La Femme que je suis devenue

Aimée Munezero | Laurent Montagne

Aimée a 27 ans. D'origine rwandaise, sa beauté racée ne passe pas inaperçue. Tout est féminin en elle, à une chose près : son sexe. Cette différence, elle la vit depuis son plus jeune âge en toute acceptation et en toute innocence, car ce dont elle n'a jamais douté, c'est qu'elle est une fille. Aimée nous raconte son parcours, du Rwanda où elle est née quelques années avant le génocide, à Montréal où elle vit aujourd'hui, en passant par la Belgique où elle a été adolescente. C'est ce cheminement en trois temps qui lui a permis de devenir une femme épanouie. Ce récit d'une grande lucidité invite à réfléchir sur la quête d'identité, sur l'acceptation de soi et de la différence, sur le pire et le meilleur de la condition humaine, sur le destin.